manque de connectivite________________________________________________________Retour a la carte

À son stade final, le parc de la rivière Saint-Jacques couvrira plus de 1500 ha de milieux naturels. Ce territoire n’est cependant pas ininterrompu et de nombreux éléments urbains l’entrecoupent, tel le boulevard Taschereau, l’autoroute 30, l’autoroute 10, le chemin de fer du CN, et des lignes électriques. Ces interruptions posent un problème de connectivité entre les différentes parties du parc. Il est donc important de fournir des traverses piétonnières et cyclistes sécuritaires et agréables. Dans la majorité des cas, elles peuvent être aménagé en dessous des voies de transport.

Le manque de connectivité se fait aussi sentir entre le parc et le milieu environnant. En ce moment, la rivière est peu accessible, si ce n’est au travers du parc Radisson à Brossard et de la piste cyclable du Saint-Laurent. L’accès sera amélioré grâce à la construction de pistes multi-usages et piétonnières au printemps 2009. De plus, deux pôles d’accueil, un à La Prairie et un à Brossard sont prévus. Finalement, des liens secondaires entre les quartiers résidentielles et le parc devront être créés. Ces accès permettrons de diriger les usagers du parc judicieusement et d’éviter un achalandage inapproprié et incohérent.

Cause : infrastructures de transport

Le territoire du parc est traversé par plusieurs infrastructures de transport. Dans un axe nord-sud, on retrouve l’autoroute 15/route 132, le boulevard Taschereau et les autoroutes 30 et 10. Dans un axe ouest-est, on retrouve la route 104 (chemin de Saint-Jean) et le boulevard des Prairies. De plus, deux voies ferrées du Canadien National traversent le territoire pour se rejoindre au nord du parc.

Cause : Infrastructures electriques

Le poste Hertel de distribution d'électricité se trouvent à l’est de l’autoroute 30 à la limite du boisé de Brossard/La Prairie/Carignan. Plusieurs lignes électriques du réseau d’Hydro-Québec convergent vers cette infrastructure. Une de ces lignes longe la rivière Saint-Jacques, depuis sa confluence avec le ruisseau des Bois jusqu’au boulevard Taschereau


© 2008, tous droits réservés