BOISES DE LONGUEUIL ET DE LA PRAIRIE____________________________________________Retour a la carte

Les deux boisés sont caractérisés par des espèces, des superficies et des habitats différents.Le boisé de La Prairie est le plus petit des deux et couvre environ 250 ha alors que le boisé de Brossard occupe une superficie d’environ 1 470 ha. La MRC de Roussillon et la CMM ont reconnues ces boisés comme des sites importants pour la faune et la flore dans la grande région de Montréal. Il seront inclus au parc lors de la phase 2 et 3 du développement du parc régional, multipliant par 10 la superficie de celui-ci.

Le boisé de La Prairie est une forêt jeune, agée de 40 à 100 ans. Elle se compose essentiellement de frênes rouges, de peupliers faux-trembles, de bouleaux blancs et de peupliers deltoïdes. Ce boisé présente une grande variété d’habitats, tels que forêt, friches, petits marécages et cours d’eau. D'ailleurs, il comprend de 10 à 12 ha de milieux humides. C'est dans l'un d’eux, le marais Smitter’s, que se retrouve la rainette faux-grillon de l’ouest, une espèce désignée vulnérable au Québec.

Le boisé de Brossard est floristiquement plus riche que celui de La Prairie. C’est un peuplement de feuillus sur sol humide où l’on retrouve l’orme d’Amérique, le frêne noir, le frêne de Pennsylvanie, l’érable argenté, le bouleau jaune, l’érable rouge et le peuplier baumier. On retrouve à l’ouest un secteur plus riche où poussent le caryer ovale, le caryer cordiforme, le charme de Caroline, le chêne rouge, le chêne à gros fruits, le chêne bicolore et l’ostryer de Virginie. Les peuplements matures (70-120 ans) couvrent environ le quart du boisé, alors que les milieux humides (tourbières, marécages et marais) occupent près du tiers de l’espace. Un lac artificiel a aussi été récemment formé dans une ancienne gravière.


© 2008, tous droits réservés